La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est issue d’une très longue tradition, dont les premières traces écrites remontent à plusieurs centaines d’années avant notre ère. Cette science médicale, que l’on peut qualifier d’« ethnomédecine », s’est d’abord transmise oralement, puis par documents et recueils. Développée, adaptée, cette médecine ancestrale continue à être pratiquée aujourd’hui sans avoir renié ses fondements théoriques.

 

 

Le yin, le yang, et le qi

Un des grands principes sur lesquels la MTC repose est celui du yin et du yang : chaque phénomène visible se fonde sur l’équilibre entre ces deux entités opposées et complémentaires. L'alternance entre les deux se fait en cinq phases, qui correspondent à cinq éléments : bois, feu, terre, métal et eau ; chaque individu est un peu de chacun de ces éléments, certains dominant les autres. La médecine traditionnelle chinoise cherche alors à donner les moyens d'établir l’équilibre entre ces cinq éléments.

 

Un autre principe de la MTC est le qi (« énergie vitale »), qui se diffuse à travers l’organisme par 12 méridiens sur lesquels se trouvent des points.  L'accupuncture utilise ces points comme porte d'entrée afin de maintenir une bonne circulation, signe de bonne santé.

 

La médecine chinoise en pratique

La MTC repose sur cinq pratiques essentielles :

- L’acupuncture – la plus connue en Occident – ,

-La moxibustion (combustion d'une herbe (Armoise) qui aide à faire circuler l'énergie vitale),

-La diététique,

-Le massage traditionnel (tui na),

-L’exercice physique (le qi gong, ou gymnastique chinoise),

-La pharmacopée chinoise

 

L’acupuncture est sans aucun doute l’élément thérapeutique de la médecine chinoise le plus connu en Occident. Certains services hospitaliers français ont du reste  développé des services d’acupuncture.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

 La médecine chinoise privilégie avant tout le traitement préventif plutôt que curatif.

« la notion de santé était généralement définie en Occident par l’absence de douleur et de maladie ». Or la médecine traditionnelle chinoise mise avant tout sur la préservation de la santé.

Désormais, "être en bonne santé" n’est plus seulement n’être atteint d’aucune affection ; c’est également se sentir en bonne forme et faire preuve de vitalité, avec une qualité de vie optimale.

De plus en plus de personnes demandent aussi à apprendre à "ne pas tomber malade ".

Durée de la séance: 1h30 (55 euros)

 

                                                                                                                                                        

Béatrice FILOSA

39 bis traverse rose Bruny

13010 Marseille

06 20 59 03 20

beatrice.filosa@gmail.com